Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 janvier 2009

Le détachement et l'implication

La vie n'est qu'une succession de pertes et d'échecs.

Abordée avec détachement, la vie conserve son caractère éphémère et dérisoire sub specie aeternitatis. Mais ainsi n'est-elle pas qu'une demi vie ?

Avalée à pleine bouche avec une forte implication, la vie prend une valeur plus forte. Mais ne s'agit-il pas d'une bulle spéculative où germe l'égoïsme pour finalement exploser comme une baudruche et disparaître comme une bulle de savon. 

Avec le concours de Baruch Spinoza et Arthur Schopenhauer

Écrit par Léon Brasil | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.