Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2009

Où chercher le bonheur durable ?

Certains trouvent le bonheur chaque matin au pied de leur lit en glissant leurs orteils dans leurs douces pantoufles, en admirant la lueur du jour croissant et en appréciant la perspective de passer une nouvelle belle journée. Le soir ce bonheur s'illumine encore à l'idée de recommencer le lendemain. Ils barbotent dans le bonheur. Mais pour atteindre cette sérénité il faut savoir se contenter de ce que l'on a. C'est un bonheur immatériel, probablement spirituel. 

Mais d'autres ont une idée du bonheur beaucoup plus exigeante parce que beaucoup plus concrète. Le bonheur doit se toucher du doigt et doit être conquis : c'est un bonheur matériel. Ceux là se fixent des objectifs et c'est l'atteinte de ces objectifs qui constitue leur bonheur. On se doute qu'ils ne nagent pas tous les jours dans le bonheur car il ne se présente à eux que de façon sporadique. Cette recherche du bonheur comporte un risque, celui de la dépression à chaque échec. Aussi ne pourrait-on pas leur conseiller de veiller, lorsqu'ils se fixent des objectifs, à ce que ceux-ci soient suffisamment réalistes ou modestes pour qu'ils soient atteignables. 

Dans les deux cas le bonheur durable exige modestie.

Écrit par Léon Brasil | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.